En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer une expérience adapté à vos centres d'intérêts.

B.P. 148, 93161 Noisy-Le-Grand, Cedex + 33 (0)6 14 20 80 72 habib.hubert@orange.fr

Discours prononcé au Centre de Beit-Halochem Tel-Aviv

A tous les Soldats et Soldates de Tsahal qui se battent pour la défense de leur Pays et qui reviennent blessés, meurtris et handicapés.
A part ceux qui ont hélas perdu la mémoire de leur origine,[…]

A part ceux qui ont oublié, consciemment ou inconsciemment, les traces laissées par leurs aînés,
A part ceux qui ont noyé leur identité dans une amnésie dévorante,
A part ceux qui croient en la légitimité de leur renoncement,
Aucun Hébreu de par le monde et particulièrement en France ne doit oublier la DETTE énorme et incommensurable dont nous vous sommes redevables.

Nous vous sommes redevables, parce que, naissant, grandissant et vivant dans un environnement où l’hostilité à la « chose sémite et sioniste » est quotidienne, vous êtes les remparts d’un monde aux valeurs menacées.

Vous êtes les sentinelles avancées de la Liberté, de la Démocratie et de la VIE.

Car il s’agit bien de Vie à préserver, toutes les Vies, dans cette région de conflits permanents. Vous êtes les Citoyens d’un Pays qui souhaite instaurer le dialogue et le respect mutuel dans la dignité partagée. Mais la réciprocité est si difficile à prendre forme quand le voisin n’oppose qu’un discours de haine et d’incompréhension. Vous êtes les vecteurs de la Vie, comme l’ont préconisé nos Sages :

« L’Homme est à l’image de son créateur, qui respecte le Créateur respecte sa Créature ».

Nous comprenons et partageons votre désarroi face à une culture mortifère de destruction, de sacrifice et de non-respect de la Vie. Comment peut-on imaginer ressembler à son Créateur, l’aimer, le louer et vouloir le rejoindre en amenant avec soi des morts inutiles et innocents ? N’oublions pas que notre Peuple est issu d’une vielle et longue Tradition d’Équité de Justice et de Paix. Votre Pays est votre Patrie, c’est-à-dire votre Père, votre géniteur, celui qui a conçu et conduit votre existence, Votre Pays est pour nous, en Diaspora, notre Mère, celle qui nous a, depuis l’origine, porté, élevé, enseigné et défendu face à l’adversité. Nous sommes donc de la même Famille puisque nous avons les mêmes parents culturels et charnels. La survie d’Israël nous concerne comme notre propre survie. Chaque année, nous disons, nous répétons et nous soulignons, avec humilité, mais en toute authenticité, le Poids de ce que nous vous devons, à tous, grands et petits, officiers et hommes de troupe, hommes et femmes, civils et militaires, fantassins de l’ombre, connus ou moins connus, L’existence et la pérennité de l’ÉTAT D’ISRAËL est pour nous le gage et la caution solidaire de notre condition d’Hébreu dispersé en exil.
Si nous pouvons assumer aujourd’hui et demain dans la transparence notre Judéité et notre Hébraïté avec bonheur et déférence, Si nous pouvons enfin expliquer au grand jour et faire reconnaître les Principes Universels de notre Éthique et leurs connexions avec la modernité, C’est grâce à vous, à votre rage d’exister, à votre passion de la Terre et de son histoire et à la Dignité de la place qui doit vous revenir dans le concert des nations et dans la défense du monde libre. Et ceci est vrai pour toutes les composantes sociologiques, ethniques, cultuelles et culturelles  de la Société Israëlienne. La présence parmi vous de druzes, de chrétiens, de bédouins, eux aussi victimes de guerre atteste de cette détermination à retrouver l’élan fédérateur qui doit présider à la diversité citoyenne de votre État dans la vibration à l’unisson des Autres dans le partage du handicap. Lorsqu’il nous arrive de nous interroger sur le Sens de l’Existence et de la nature de la Transcendance, on est souvent en solitude, on lève les yeux vers le ciel pour interpeller ou chercher le Divin et en attendre une réponse. Et si, dans cette situation particulière, on ressent quelque chose, on fait alors un serment intérieur entre Soi et Soi.

Ce fut le cas au moins deux fois en ce qui me concerne :

J’ai eu l’occasion de vivre deux moments forts et empreints d’une grande solennité, inscrite dans le disque dur de ma mémoire. A Auschwitz d’abord un matin d’hiver et à Massada ensuite un soir de pleine lune. « PLUS JAMAIS » est la devise qui habite désormais ce qui reste de mon esprit, de mon corps, de mon intelligence et de mon âme. A vous tous, mes amis meurtris et handicapés, je vous rappelle ce que nous a appris notre vieux parcours et notre expérience : La moindre perception d’une faiblesse dans vos rangs nourrit très vite l’appétit de l’agression antijuive.  Pour cela, vous avez certes le DROIT d’être forts, déterminés et opérationnels, mais en même temps, vous avez aussi le DEVOIR d’être justes envers ceux avec qui vous devez vivre ensemble ou à côté. Que Dieu vous bénisse et vous gratifie de nombreuses satisfactions personnelles, familiales et collectives qui viendront équilibrer, voire effacer les traumatismes et les blessures dont vous avez été hélas victimes. Sachez rester DEBOUTS et VIGILANTS, et sachez que nous n’êtes pas seuls. Ce Peuple, dont nous assumons ensemble l’héritage, ce Peuple à la « nuque raide » et vieux de milliers d ‘années, continuera de tracer le sillon du Progrès et d’un meilleur Devenir pour l’Humanité entière. En dehors du miracle biblique, Hanoukah est aussi une victoire militaire du « petit » asmonéen face au « grand » hellène. Fêtez ce Joyeux Hanoukah 5780 dans la joie et l’allégresse et redonnez à ce Pays le goût du lait et du miel d’antan.

Refouha chelema à tous !

Prompt rétablissement.
Je vous embrasse avec une infinie tendresse.
Hubert Samuel HABIB.
Novembre 2019, Hesvan 5780



Catégories de blog

Catégories de blog

Nous suivre


        

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account